Accueil / Agenda

> Agenda

souscription abbaye saint michel de gaillac actu

 

Appel aux dons : souscription ouverte

 

TRAVAUX ET BÂTIMENTS

Il faut sauver l'abbatiale de Gaillac !

 

L'abbatiale Saint-Michel de Gaillac, classée monument historique en 1840, est en péril. Elle prend l'eau de toutes parts (par la toiture et par le sol), ce qui a dégradé les enduits intérieurs et les peintures. Les derniers travaux datent de 1977.

 

La municipalité veut sauver l'édifice en lançant un grand programme de restauration. Les travaux ont débuté en 2016. Objectif premier : mettre l'église hors d'eau et hors d'air. La rénovation totale (vitraux, orgue, mobiliers, structure) coûtera 7 millions d'euros. Plus de la moitié sera subventionnée, mais ce ne sera pas suffisant.

 

La mairie fait donc appel aux dons via la Fondation du patrimoine. Il faudra plusieurs années de travaux pour que l'abbatiale, monument le plus visité de Gaillac, retrouve son éclat.

 

Télécharger le bon de souscription

 

 

atelier croquis adulte actu gaillac

 

A partir de dimanche 26 février 2017, Les trois musées, 15h

 

ATELIERS

Croquis adulte aux musées 

Animés par Sarah Duvignau

 

Cet atelier vous propose de regarder autrement des œuvres, de les décortiquer et de retranscrire au trait ce qui vous touche.
Sarah Duvignau, diplômée de l'ENSBA* de Lyon et animatrice en Arts plastiques vous accompagnera dans l'apprentissage des bases techniques (lignes de construction, proportions, volumes...). Le croquis vous permettra de libérer votre geste et d'affirmer votre style personnel.

 

Chaque séance est organisée autour d'un thème et/ou d'une exposition temporaire et se déroulera dans l'un des 3 musées de Gaillac. Plusieurs techniques seront abordées (fusain, pastels secs, crayon, stylos-feutre...). Le matériel est fourni à l'exception du papier. Veuillez vous munir d'un carnet de croquis (au minimum format A4/90g avec un support rigide) et de votre outil préféré si vous le souhaitez.

 

Nouveautés en cette année 2018, Sarah propose des séances de croquis famille à partir de 6 ans où parents et enfants peuvent venir ensemble, mais aussi des séances en extérieur, des parcours dessiné des plus belles architectures et ensembles patrimoniaux de la ville de Gaillac : une manière originale de (re)découvrir le coeur historique de la ville tout en s'adonnant à diverses techniques plastiques

 

Programme février - novembre (tous les derniers dimanches du mois) 

  • Dimanche 25 février, Muséum d'histoire naturelle, autour des animaux naturalisés et insectes de la collection permamente

  • Dimanche 25 mars, croquis en famille / parcours dessiné autour du Quai Saint Jacques et des berges du Tarn

  • Dimanche 29 avril, Muséum d'histoire naturelle, autour de l'expostion China Song de Dominique Laugé, paysage chinois et la vie à Pékin : technique l'estampage

  • Dimanche 27 mai : croquis de rue la Place du Griffoul

  • Dimanche 24 juin : croquis en famille, observation botanique d'après les herbiers et le jardin du Muséum, dessin et technique de l'estampe

  • Dimanche 29 juillet, Musée des beaux-arts, Trésors du Musée d'art de Pékin

  • Dimanche 26 août, Musée des beaux-arts, Trésors du Musée d'art de Pékin

  • Dimanche 30 septembre, Musée des beaux-arts, Trésors du Musée d'art de Pékin

  • Dimanche 28 octobre, Musée des beaux-arts, Trésors du Musée d'art de Pékin, le paysage

  • Dimanche 25 novembre, Musée de l'abbaye, croquis d'architecture

 

Tarif :15 €, matériel fourni

Inscriptions au 05 63 81 20 26

Affiche ChinaSong actu gaillac

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(c) Dominique Laugé

 

Du 7 avril au 30 novembre 2018, Muséum d'histoire naturelle

 

EXPOSITION

China Song

Photographies de Dominique Laugé

 

C’est avec deux grands événements que la Chine s’invite à Gaillac en 2018 : le Festival des Lanternes et l’exposition L'art des lettrés de la dynastie Qing à la République au Musée des beaux-arts.
Dans leur sillage, au Muséum d’histoire naturelle, Dominique Laugé montre sa perception de la Chine contemporaine. Ses voyages l’ont mené de l’extrême ouest du pays, avec le désert du Taklamakan, jusqu’à Shanghai et Hong Kong en passant par Pékin. Il fait actuellement de nombreux déplacements en Chine pour la préparation d’une exposition de ses photographies qui aura lieu au Musée d’art de Pékin en 2019.
Avec l’arrivée à Gaillac de l’équipe des Lanternes du Sichuan, il a eu l’occasion de saisir sur le vif un pays qui exporte sa culture de façon rationnelle et industrielle en transplantant des représentations colorées de dragons et autres monstres mythiques dans le vénérable Parc de Foucaud.
L'exposition China Song est l’expression d’un travail en cours qui, selon les mots du photographe, est loin d’être achevé : « Au fil des voyages, la Chine me devient plus familière et j'en perçois toujours plus la complexité. Brouillée par le filtre de la globalisation, l'appréhension de ce grand pays exige un regard patient, capable de rendre compte de la coexistence d’une culture millénaire et d’une modernité rare. »

 

Consulter le dossier de presse

 

Autour de l'exposition


Vendredi 6 avril | 17h Rencontre avec l'artiste suivie du vernissage de l'exposition | Muséum

Dimanche 8 avril | 14h | Sortie botanique "A la découverte des plantes de Chine & d'ailleurs" | Muséum + d'infos

Mardi 10 avril | 18h | Conférence "Quand la BD revisite les grands classiques de la littérature chinoise" | 2,5 € | Auditorium Dom Vayssette + d'infos

Jeudi 12 avril | 20h30 | Conférence "Géologie et paysages du Sichuan" | Auditorium Dom Vayssette + d'infos

Mardi 15 mai | 20h30 | Conférence "La Lumière, chant de l'univers" | Auditorium Dom Vayssette

Jeudi 13 septembre Pause café12h45 | 2,50€, café offert | Muséum

mana kikuta 2018 gaillac actu

 

 mana kikuta1 2018 actu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du 24 mai au 30 août 2018, place de la Libération & Espace culturel 80 place d'Hautpoul

 

EXPOSITION

Mana Kikuta

Photographies

 

Expo urbaine

La photographe lauréate du concours photo professionnel 2017 présentera son travail sur le thème de l'arbre et de l'ombre.

 

Jeudi 24 mai, 18h30

Vernissage de l'expo place de la Libération puis à l'espace Culture & attractivité (80 place d'Hautpoul)

Lancement de l'appel à candidature pour la création photo 2018-2019.

 

 

Entretien avec Mana Kikuta
« Capturer la mémoire »
Lauréate de la troisième édition du concours photo de la ville de Gaillac, l'artiste japonaise Mana Kikuta prépare dans la résidence d'artistes Antonin Artaud les œuvres qu'elle présentera lors de la prochaine édition de « Mai-jardins » à partir du 24 mai.


D’où vient votre fascination pour la mémoire, thème central de votre œuvre ?
Le fait de naître à Hiroshima, lieu d’histoire et de commémoration, prédispose peut-être à développer une certaine sensibilité mémorielle. Mais l’élément déclencheur a d’abord été une expérience personnelle. Quand j’avais 17 ans, mon grand-père qui se savait atteint d’une maladie incurable m’a demandé de réaliser son portrait pour la traditionnelle cérémonie des morts. C’était une expérience troublante ; elle m’a durablement marquée. La photo qui en a résulté sert toujours à honorer sa mémoire. Accrochée dans le salon de ma famille, elle suscite en moi des émotions intenses qui sont à la base de ma démarche et de mon inspiration artistique.


En quoi ce portrait est-il représentatif de votre approche créatrice ?
Cette photo reste identique, et pourtant je ne la vois jamais de la même manière. Elle provoque en moi des sentiments à chaque fois différents. Elle ne représente donc pas constamment la même chose. Elle change, comme les êtres vivants eux-mêmes, et comme la mémoire, qui entremêle et superpose des impressions qui fluctuent avec le temps. C’est ce rapport à l’impermanence de la mémoire qui anime pour une grande part mon travail. Plus généralement, je m’intéresse à fixer en image ce qui est insaisissable : la mémoire, les odeurs, le vent, l’âme…


Qu’est-ce qui fait de la photographie le médium le plus adapté à cette démarche ?
La photographie offre une grande richesse de possibilités pour matérialiser la fluctuation, évoquer le passage du temps. Je superpose souvent le numérique avec des techniques photographiques anciennes comme le collodion humide ou le cyanotype. Dans mon œuvre intitulée « fleurs », j’utilise la trichromie et le polaroïd afin d'obtenir des images différentes et décalées qui laissent une impression de profondeur temporelle. Le résultat final est comme une capture de la mémoire, qui n'est qu'une succession d'interprétations, comme la vérité d'un événement. Je suis d'ailleurs admirative du travail effectué par l'artiste Tomoko Yoneda. Pour sa dernière exposition à Paris, à la maison de la culture japonaise, elle a voyagé sur les traces d'Albert Camus. En photographiant les endroits où il a vécu, elle est parvenue à mettre en évidence le dialogue que les lieux d'histoire instaurent entre le passé et le présent. C’est une de mes inspiratrices.

Prince Chun Qin, Montagne et eau, rouleau sur papier, (c) Musée d'art de Pékin

 

Zhang Daqian, Figure féminine, papier, 2,67 x 0,96 m, coll. Musée d'art de Pékin

 

Du 7 juillet au 31 octobre 2018, Musée des beaux-arts de Gaillac

 

EXPOSITION

Trésors du Musée d'art de Pékin,

"Au coeur des montagnes et des eaux - l'Art de la vie des Lettrés chinois du XVIIe au XXe siècle"

 

Cette exposition, à caractère exceptionnel réunissant quelques 140 peintures et objets du XVII e siècle au début du XX e siècle, dont la plupart sortant de Chine pour la première fois, est un des grand rendez-vous culturels de l’été 2018. Ce sont en effet des chefs d’œuvres de l’art chinois qui seront présentés à  Gaillac jusqu’en novembre 2018, dans un musée ayant entièrement fait peau neuve pour l’occasion. Qu’il s’agisse des calligraphies, des peintures, et des objets d’art exceptionnels par leur rareté et leurs dimensions (rouleaux de plus de 13 mètres) ces œuvres ont toutes été réalisées par des peintres de grande renommée tels les empereurs eux-mêmes.
Cet événement trouve naturellement ses racines dans notre cité millénaire grâce à la personnalité éminente d’Antoine Gaubil qui rappelle les liens que Gaillac a entretenus avec la Chine depuis le XVIIIe siècle.
Antoine Gaubil, né à Gaillac en 1689,  fut en effet l’un des grands scientifiques français au service de la Chine au XVIIIe siècle. Jésuite, mathématicien, géographe, astronome, linguiste, il fut l’un des premiers sinologues et laissa de très nombreux ouvrages sur l’histoire des peuples et des dynasties chinoises qui firent connaître cette civilisation en Occident. Familier des princes et des empereurs à la cour impériale, curieux de toutes les sciences et de tous les arts de la Chine, il fréquenta de nombreux artistes et lettrés durant son long séjour à Pékin où il s’éteint en 1759.
L’exposition, à travers  les thématiques de la calligraphie, des paysages, de la présence humaine dans le paysage et de l’évocation de l’univers de la nature…s’attachera à montrer comment cet art s’inscrivait dans un univers intellectuel très riche où la philosophie,  la religion et la culture occupaient une place essentielle.
Ainsi « Trésors du Musée d’art de Pékin : l’art des lettrés de la dynastie des Qing à la République » se veut une évocation de la peinture et de l’art de ces artistes au travers d’œuvres et d’objets qui peuplaient leurs ateliers et qui étaient en eux-mêmes plutôt des supports de réflexion que de représentation.

 

Tarif : 9 €, réduit 7 €

Gratuit - de 12 ans

 

A consulter :

- le dépliant

- le dossier de presse

ghassayna 2018 gaillac actu

 

Samedi 7 juillet, Salle des Spectacles, 21h

 

DANSES ORIENTALES

La Route de la Soie

 

Tous à vos agendas !!!
Le 7 juillet à 21h, gala de fin d'année de l'Association "Les Ghayssana3 salle des spectacles de Gaillac.

 

Avec Angelique Julia, artiste, chorégraphe (professeur de danses pour l'association),

Alyssa Nurcy de La compagnie Au Satin rouge.

 

Invités :

Laylande Leclerc et sa troupe "Atelier et danses d'Orient" de Colomiers.

Céline Fau, professeur de danses orientales.

L'atelier de percussions orientales avec Bona Akoto de Colomiers.

 

Nos danseuses orientales et tribales vous invitent à un itinéraire imaginaire dansé, sur les routes musicales croisées d'Europe, Asie, Afrique et Orient à travers "La route de la soie".
L'atelier de percussions orientales présentera des extraits du programme Polyrythmies Afro/Orientales, un spectacle inspiré par les pulsations d'Afrique de l'Ouest qui mêle librement sonorités orientales et polyrythmies africaines.

 

Info : 06 26 98 24 70
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tarif :
10€ (adulte)
5€ (10 à 18 ans)
gratuit (moins de 10 ans)

 

celliers 2018 gaillac actu  

Du 19 au 24 juillet

 

FESTIVAL

Les Celliers du Jazz

2è édition

 

Du 19 au 24 juillet aura lieu la 2è édition du festival "Les Cellies du Jazz " en pays Gaillacois. Ce festival de Jazz itinérant invitera le public à la découverte du patrimoine viticole des vins de Gaillac par le biais de concerts de Jazz et de dégustation des vins de chaque domaine participant, avec une mise en lumière de chaque site.

Le château de Mayragues, le château Touny-Les-Roses, le château Lastours, le château de Terride, le Mas Pignou et la maison des vins de Gaillac ouvriront leurs portes aux amoureux de Bacchus et d'Apollon !

 

Chaque soirée sera une invitation à la découverte du jazz sous toutes ses formes, qu'il soit swing, soul, vagabondant de l'Espagne aux pays de l'Est.

La route sera belle avec les meilleurs artistes régionaux et nationaux qui se succèderont chaque soir à 21h sur la scène principale pour notre plus grand bonheur :

Pulcinella, les Soul Jazz Rebels, Les Accordés Swing, Toultoutim, Dan Garbhian Trio et Lorenzo Naccarato Trio.

 

Cette année, le plaisir sera double avec un premier concert sur la scène acoustique à 20h avec le Trio Loubelya, Jane For Tea, Wiping Widows, Swing Rencontre Trio, Esther Nourri duo et Serge Lopez-Pascal Rollando.

 

Le plaisir des oreilles rimera avec celui des papilles. Une restauration, à base de produits locaux, différente chaque soir, vous sera proposée sur réservation.

 

"Les Celliers du jazz" le rendez-vous incontournable des amateurs de jazz et de bon vin !

 

Tarifs :

Plein tarif : 15 €

12 € pour les étudiants et demandeurs d'emploi

Gratuit pour les enfants de - de 12 ans

Formule pass :

Pass "primeur" 2 concerts au choix : 27 €

Pass "millésime" : 4 concerts au choix : 48 €

Pass "grande cuvée" : les 6 concerts : 65 €

 

Réservation en ligne sur le site http://celliersdujazz.com/

ou par téléphone au 07 80 34 76 94

Dans la limite des places disponibles.

Repli prévu pour chaque date en cas de pluie avec priorité aux personnes ayant réservé leurs places

jacques quai 2018 gaillac a

 

 

Samedi 28 juillet, dès 16h30

 

FETE DE QUARTIER

Fête du Quai Saint-Jacques

Une soirée qui décoiffe

 

Au Quai Saint - Jacques

 

 

Au programme

 
16h30 : Ecoute voir – Contes en partage – Rue perdue
18h00 : Morena la griotte (musique/théâtre) – Hôtel Fos de Laborde
20h00 : Johnny Makam (musique balkanique et turque) – Quai Saint-Jacques
21h30 : Sofaz (maloya électro) – Quai Saint-Jacques
23h00 : Mise à feu du radeau de Saint-Jacques
23h30 : Compagnie K’ta (Histoire populaire noise rock) – Quai Saint-Jacques
01h00 : Presque maudit (rock transcendantal) – Anciens abattoirs


Sur réservation – places limitées :
20h00 : dîner sur le quai - 15€ - entrée, bouillabaisse, fromage, dessert maison, apéro/vin
22h00 : Visite effrayante aux flambeaux – 6€

 


Association du quartier du quai Saint-Jacques

2 rue de la navigation

06 07 86 69 79

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

@AssociationDuQuaiSaintJacques

concert 2 08 gaillac 2018 a

 

Jeudi 2 août, Abbatiale Saint-Michel, 19h

 

MUSIQUES CLASSIQUES

Concert

 

 
En ouverture de la 40ème Fête des Vins de Gaillac, Bernard Soustrot et l’Orchestre de chambre Occitania font une halte au bord des rives du Tarn, en l’Abbaye Saint-Michel de Gaillac, afin d'accompagner l’Ensemble Vocal de la Vallée du Tarn pour un programme festif à consommer sans modération. Et le concert sera suivi d’un moment de convivialité préparé par la Maison des Vins de Gaillac.

 

Découvrir la programmation

 

Au préalable un stage de chant choral est proposé du lundi 30 juillet au jeudi 2 août 2018.
Le stage est ouvert à tout choriste amateur qui maîtrise, avant le début du stage, les œuvres prévues au programme du concert :
•    VIVALDI Credo RV591
•    MOZART Ave Verum KV618 Laudate Dominum (ext. Vêpres solennelles d’un confesseur)
•    J.S. BACH Choral de la Cantate BWV147 (Jésus que ma joie demeure)
Renseignements au 06 03 95 28 88 ou courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.