Accueil / CULTURE / Musées / Culture / Histoire du musée de l'Abbaye

 

> Histoire du musée de l'Abbaye

 

musee_abbaye_st_michel_historique2_gaillac

 

Créé en 1997 dans les sous-sols du palais abbatial, le musée présente des collections d'objets d'art et de traditions populaires. Anciennement rassemblées dans le musée des Beaux-Arts (château du parc Foucaud), puis transférées en 1972 à l'hôtel Pierre de Brens, ces collections bénéficient désormais d'un lieu muséographique adapté.

Au fil du cheminement, on peut découvrir des collections d'archéologie autour d'éléments découverts lors des travaux de restauration du musée : chapiteaux du XIIIe siècle, mosaïque gallo-romaine... Autant d'éléments qui permettent une introduction aux origines de Gaillac, cité millénaire. Puis, le visiteur découvre une évocation du port de Gaillac auquel la ville doit l'amorce de son développement.

La visite se prolonge par une galerie consacrée à la vigne et au vin, activité qui fit la renommée de ce terroir dès l'Antiquité. Présentations du terroir et  outillage nécessaires aux phases du travail de la vigne, jusqu'au conditionnement et au transport du vin, constituent une remarquable initiation à l'activité viticole.

Une autre galerie est dédiée aux productions de verre et de terre, avec une collection particulière de mortiers à sels aux décors estampés, production particulière de la vallée du Tarn. Une grande salle est consacrée à une importante collection d'objets compagnonniques autour d'objets traditionnels de maîtrise et de réception, d'écharpes, de chef-d'oeuvres, de gravures et de portraits. Des objets d'art sacré provenant de l'abbaye Saint-Michel et des églises de Gaillac ont également trouvé un espace pour y exposés.